Restrictions de délivrance des exceptions d’intérêt national (NIE) pour certains voyageurs en provenance de l’espace Schengen

Le 2 mars 2021, l’administration américaine a annoncé une modification des conditions de délivrance des exceptions d’intérêt national (NIE) dans le cadre des restrictions d’accès qui s’appliquent aux voyageurs en provenance de l’espace Schengen, du Royaume-Uni et de l’Irlande en vertu de la proclamation présidentielle 10143 du 25 janvier 2021.

Ces modifications prévoient notamment que certaines catégories de voyageurs ne sont plus éligibles désormais à une NIE (experts et spécialistes techniques, cadres supérieurs, négociants et investisseurs - y compris titulaires de visa E -, athlètes professionnels et leurs ayant-droits), sauf à justifier que leur voyage concourt de manière directe et indispensable au soutien à l’un des secteurs d’infrastructure essentiels tels que définis par le Département de la sécurité intérieure (chimie, installations commerciales, communications, manufactures essentielles, barrages, bases industrielles de défense, services d’urgence, énergie, services financiers, alimentation et agriculture, installations gouvernementales, soins et santé publique, technologies de l’information, réacteurs nucléaires, transports et systèmes de distribution d’eau et d’assainissement), ainsi qu’à la création ou au maintien d’emplois américains.

En revanche, restent éligibles aux NIE les étudiants, universitaires, journalistes, ainsi que les voyageurs pour motif humanitaire, de santé publique ou dans l’intérêt de la sécurité nationale des Etats-Unis.

Il est précisé cependant qu’aucun visa ou NIE précédemment émis ne sera révoqué du fait de ces nouvelles restrictions.

Pour des informations détaillées sur le dispositif de NIE : https://washington.consulfrance.org/covid-19-restrictions-de-circulation-entre-les-etats-unis-et-la-france

Dernière modification : 04/03/2021

Haut de page